Blank page

J’ai fait un cauchemar horrible, dans lequel en quelques heures je passais de la dépression à la manie la plus exubérante, m’égarais dans un immeuble sombre, rencontrais un chaton à l’agonie dont le ventre était couvert d’épines tranchantes, d’énormes araignées agressives et des occupants qui me pourchassaient jusque dans la rue.

Je transpire anormalement et tremble tellement que j’ai du mal à porter une cigarette à ma bouche ou taper sur le clavier de mon ordinateur sans faire une faute de frappe tous les trois mots.

Le temps est gris. Je retourne dans mon lit pour y regarder des vidéos de Nora Hamzawi sur YouTube. Je les ai déjà presque toutes vues et revues mais en déniche finalement deux que je ne connais pas. Nora me fait sourire mais parle trop vite. Je me rendors à moitié en me disant, comme à plusieurs reprises dans le passé, que progresser dans la dépression correspond souvent à gravir quelques marches d’un escalier instable pour retomber douloureusement à son pied.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s