Impuissance et désespérance

Cela fait deux jours qu’il pleut et qu’il fait froid.

Cela fait deux jours qu’ils sont sur mon bureau. Deux épais cahiers datant de l’époque où je vivais avec Christina en Argentine. Deux journaux intimes, très intimes, l’un, écrit en 2013, traitant de l’irruption de l’amour dans la vie, l’autre, écrit en 2014, traitant de l’irruption de la maladie dans l’amour. Face « tomber amoureux », face « tomber malade ». Pourquoi dit-on « tomber amoureux », d’ailleurs? On monte en amour: mon cahier de 2013 décrit par saccades mon ascension dans l’héroïne de l’héroïne que Christina représentait pour moi. Ces deux cahiers, c’est un peu Rise and Fall. Aurais-je pu, aurais-je dû les brûler il y a longtemps, pour laisser le passé qu’ils décrivent derrière moi? Je n’ai jamais pu m’y résoudre. Depuis deux jours, je me répète que je peux y trouver de puissants témoignages. Mais je fume des cigarettes écoutant de la musique face à mon ordinateur, vide d’inspiration, ruminant la question de la manière de reparcourir et retranscrire ces écrits et redoutant plus que tout l’écriture du non-écrit — le plus douloureux, le plus traumatisant: le dénouement ou comment un mal que je ne comprenais pas et me dépassait allait sonner le glas d’une vie qui, dans nos premiers rêves, ceux de Christina comme les miens, ne devait pas se terminer.

Au milieu des merveilleuses niaiseries sentimentales peuplant le cahier de l’année 2013, j’ai retrouvé, de la part de mon angoisse, cette glaçante mise en abyme: « c’est en me projetant mentalement dans le scénario d’un futur sans elle que je réalise le mieux l’immense et abyssale mélancolie que je ressentirais à porter un regard sur mon passé avec elle, sur ces instants que je vis maintenant et qui de ma vie constitueraient alors le firmament, le paroxysme aveuglant. »

2 commentaires sur “Impuissance et désespérance

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s