« Non, je ne vais pas mieux » (où il est question de l’interprétation du trouble bipolaire)

Nombreuses sont les personnes avec qui j'échange par mail qui me font remarquer ou me demande avec préconviction que je vais mieux. Il est clair que si par "aller mieux" on entend ne plus délirer et faire n'importe quoi dans les espaces publics avec la case police et HP en ligne de mire, oui, je … Lire la suite « Non, je ne vais pas mieux » (où il est question de l’interprétation du trouble bipolaire)

Abîme-toi, le ciel t’aidera

J'ai besoin d'écrire, ne serait-ce que pour sortir de l'inactivité, mais écrire me fait souvent souffrir — déversé-je ma souffrance ou l'entretiens-je? La première option prédomine, espérons-le. Écrire sur Fishbach m'a rappelé à quel point durant plus d'un an, entre septembre 2018 et décembre 2019, je n'avais lu aucun livre, vu aucun film, vécu dans … Lire la suite Abîme-toi, le ciel t’aidera

Fishbach ou l’addiction ultime (complément; inclus « Mes nuits sans Fishbach »)

C'est Stan, mon ancien colocataire, qui, il y a une dizaine de jours, m'a appelé pour m'encourager à écrire "Fishbach ou l'addiction ultime": "j'ai lu ton blog. Cela n'a pas dû être facile d'écrire le post "Porque te vas". Je ne connaissais pas bien ces aspects-là de ta vie d'ailleurs..." Je repense au temps déjà … Lire la suite Fishbach ou l’addiction ultime (complément; inclus « Mes nuits sans Fishbach »)